L'actualité immobilière de l'agence de Villennes
30 juil

Votre agence immobilière de Villennes-sur-Seine fait le point sur ce que peuvent acheter Les Bleus

bills-496229_1280

Alors que la Coupe du Monde de football 2018 vient de s’achever et que les Bleus ont remporté la victoire, intéressons-nous à ce qu’ils peuvent acheter en termes de m² dans leur région d’origine ! Le Mondial de football, c’est du suspens, de l’émotion, des surprises, mais aussi des primes pour les joueurs ! En effet, depuis mars, la FFF l’a annoncé, en cas de victoire, les Bleus seront récompensés. S’ils avaient atteint le quart de finale, ils auraient touché individuellement 175 000 €, 220 000 € s’ils avaient fini 4e de la compétition, 240 000 € en tant que 3e, 300 000 € s’ils avaient échoué le 15 juillet. Comme ils ont remporté la Coupe, ils toucheront chacun 400 000 €. Une belle somme, mais que permet-elle de s’offrir ?

Tout le monde le sait, les footballeurs aiment flamber. Mais ils sont aussi de grands investisseurs dans l’immobilier. Et pour cause, une carrière de footballeur est courte. Évidemment, pour acheter dans leur région de naissance, tous les joueurs ne seront pas logés à la même enseigne !

Des joueurs comme Benjamin Pavard (originaire de Maubeuge), Djibril Sidibé (de Troyes) ou Ousmane Dembélé (d’Évreux) sont plus avantagés. En milieu rural, l’immobilier est moins cher. Ils pourront s’acheter, depuis que l’équipe tricolore a passé les quarts de finale, de belles maisons entre 124 et 158 m² ! Le Marseillais Lucas Hernandez devra se contenter de 61 m² ! Dans la capitale, les Parisiens Aérola, Kanté auront plus de mal à se loger : ils ne pourront s’offrir qu’un petit studio de 22 m².

Que l’on se rassure, étant donné le niveau de leurs revenus, les joueurs de l’Equipe de France seront éligibles aux meilleurs taux ! Peut-être pouvons-nous leur donner un petit conseil : ils auront donc tout intérêt à placer leurs primes sur un produit rémunérateur (assurance vie, PEA…) et à emprunter l’équivalent à un taux très avantageux !

C.V. / Bazikpress © Pixabay

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée